Gagnants

GAGNANTS PROGRAMME DE BOURSE D’ÉTUDES RÉCIPEINDAIRES 2014 – 2015

Les gagnants du Programme de bourses d’études du Prix de photographie Aimia | AGO 2014-2015 ont été sélectionnés par un jury formé de trois membres : Adelina Vlas, conservatrice adjointe de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de l'Ontario, Gabrielle Moser et lauréate du Prix de photographie Aimia | AGO 2014 Lisa Oppenheim.

Les gagnants sont :

Lodoe Laura

Lodoe Laura, From my Father’s Home de la série Colonized / Colonizer, 2015, Tirage couleur

Lodoe Laura est née en 1991 et a grandi à Ottawa, Canada. Elle termine actuellement un baccalauréat en beaux-arts, option photographie à la School of Image Arts de l'Université Ryerson, à Toronto, Canada. Personne d’origines mixtes, elle aborde dans ses œuvres les thèmes de l'ascendance, de l'héritage et de la tradition, qui réfèrent au sens plus large de l'identité. Son travail artistique est une réponse à sa réalité personnelle, honorant et adaptant les pratiques et le matériel existants. Le travail de Laura Lodoe s'interroge sur l'action de photographier comme supplément de mémoire et de permanence dans une tentative de préservation du soi. Ses images ont été exposées et publiées à l'échelle internationale et font partie de collections privées à Ottawa, Canada; à Londres, R.-U.; et à Los Angeles et à New York, É.-U. Le premier livre de photographies de Lodoe Laura, Stateless, qui aborde la notion d'identité des Tibétains apatrides dans le nord de l'Inde, a été récemment acquis par les Archives et collections spéciales de l'Université Ryerson et collections spéciales.

(l'Université Ryerson)

Alison Postma

Alison Postma, Untitled de la série Untitled (Alison), 2014, Tirage jet d’encre

Alison Postma est née et a grandi dans la région du Grand Toronto. Elle travaille actuellement à l’obtention de son diplôme de premier cycle en arts plastiques à l'Université de Guelph. Son travail utilise la photographie et son importance culturelle comme outil de poésie, afin de créer des images et des expériences non spatiales et investies de sentiments et d’idées non palpables. Sa pratique artistique se concentre sur l’idée du rêve et sur l’exploration des espaces, des lieux et des gens qui en font partie. Les thèmes récurrents dans ses œuvres sont ceux de l'aliénation, de la dualité, et des idées de non-lieux. Elle utilise des installations non traditionnelles et manipule les surfaces pour faire avancer sa démarche conceptuelle.

(l'Université de Guelph)

Graham Wiebe

Graham Wiebe, Preteen Smoker (ADHD), 2014, Photographie

Graham Wiebe, est né à Winnipeg, au Manitoba, en 1994. Il fait présentement un baccalauréat spécialisé en beaux-arts à l'Université du Manitoba. Sa pratique artistique défie l’idée de l'instantané et sa capacité à capturer un moment de séduction artistique. Sa ville natale de Winnipeg constitue une vitrine garnie d'instances publiques et privées de nostalgie. Fortement influencé par les sous-cultures des jeunes, le travail photographique de Wiebe permet une combinaison de l'impulsion et de l'ironie pour amorcer un récit.

(l'Université du Manitoba)