2013 Gagnant

Erin Shirreff

Erin Shirreff

Les vidéos de longue durée d’Erin Shirreff élargissent et explorent l’acte de regarder. Réalisées à partir de centaines de photographies individuelles prises dans son atelier, ces œuvres annulent les notions de temps et d’espace, en fluctuant entre effets naturels et artificiels, entre immobilité et mouvement. Projetées sur des structures improvisées, les œuvres comportent une dimension spatiale qui souligne la matérialité des images sources. Lake est issue d’une image de brochure des années 1980, présentant un paysage de la Colombie-Britannique, où Shirreff a grandi. Dans cette vidéo, à l’instar de ses œuvres antérieures, telle Moon, Shirreff nous invite à réfléchir à notre relation avec ce qui est atemporel et hors de portée. D’autres œuvres plus anciennes, dont Monograph, Signatures et deux projets directement inspirés de l’intérêt de Shirreff pour le travail du sculpteur américain Tony Smith, marient photographie, vidéo et sculpture. La beauté formelle et minimaliste du travail de Shirreff dissimule des questions plus profondes, inhérentes à l’œuvre, au sujet de la relation souvent paradoxale entre temps, espace et images, et au sujet de l’impact de la perception sur là où réside le sens.


Erin Shirreff's Galerie