2013 Jury

Kader Attia

Photo by Per Kristiansen

Kader Attia a passé son enfance entre la France et l'Algérie, entre l'Occident chrétien et le Maghreb islamique. Avec les années, il a fini par sentir « qu'être entre deux » était au cœur de son identité. Se servant de sa propre expérience, qui a été définie par plusieurs cultures simultanément, Attia explore l'impact de la culture occidentale et du capitalisme politique sur le Moyen-Orient, l'Afrique, l'Asie et l'Amérique latine, ainsi que la manière dont cette tension résiduelle de lutte et de résistance à la colonisation agit sur l'esprit de tout immigrant, comme s'il fut lui-même un territoire. Bien que chaque nouvelle série d'Attia soit réalisée avec des matériaux et des symboles différents, et à échelles variées, elle pose invariablement un regard soutenu sur les dimensions poétiques et les complexités de la vie contemporaine.

Elizabeth Smith

Elizabeth Smith a été directrice générale, conservation, au Musée des beaux-arts de l'Ontario (MBAO) de 2010 à juillet 2013. En septembre 2013, elle est devenue directrice générale de la Helen Frankenthaler Foundation, à New York. Elle a au préalable occupé les postes de conservatrice en chef et directrice adjointe de la programmation, au Museum of Contemporary Art de Chicago, et de conservatrice, au Museum of Contemporary Art de Los Angeles. Historienne de l'art et professionnelle du milieu des musées de réputation internationale, son travail de commissariat et ses écrits ont traité d'une variété de sujets dans les arts visuels, l'art public et l'architecture du milieu du 20e siècle à nos jours. Elle a conçu plusieurs expositions monographiques majeures, dont celles des artistes Jenny Holzer, Lee Bontecou, Kerry James Marshall, Roberto Matta, Catherine Opie, Cindy Sherman et Donald Moffett, ainsi que de nombreuses expositions de groupe.

Urs Stahel

Urs Stahel agit actuellement en tant que commissaire d’expositions, et directeur éditorial et auteur de plusieurs publications. Il a auparavant été directeur du Fotomuseum Winterthur. De 1982 à 1992, M. Stahel a travaillé comme commissaire et critique d'art indépendant, rédacteur en chef du magazine culturel DU, et maître de conférences en histoire de l'art et de la photographie à la School of Art and Design, à Zürich. Il a réalisé de nombreux projets d’expositions et de publications, dont Lewis Baltz: Regel ohne Ausnahme, Zurich-Berlin-New York, 1993; Axel Hütte – Theorea, Winterthur, 1997; Remake Berlin, Göttingen, 2000; Boris Mikhailov – A Retrospective, Zurich, 2003; Zoe Leonard, Winterthur-Göttingen, 2007; Darkside I – Photographic Desire and Sexuality Photographed, Winterthur, 2008; Darkside II – Photographic Power and Violence, Disease and Death Photographed, Winterthur-Göttingen, 2009, et Ai Weiwei – Interlacing, Winterthur-Göttingen, 2011.