2015 Jury

João Ribas

João Ribas est directeur adjoint et conservateur principal du
Serralves Museum of Contemporary Art à Porto, au
Portugal. Il était auparavant conservateur au MIT List Visual
Arts Center (2009–2013) et The Drawing Center de New
York (2007-2009). Ribas a gagné quatre prix
consécutifs AICA Exhibition Awards (2008–11) et un prix
Emily Hall Tremaine Exhibition Award (2010). Ses plus
récents projets comprennent les expositions d'oeuvres de Chris Marker, Nairy Baghramian, Akram Zaatari, Joachim
Koester, The Otolith Group, Frances Stark, Stan VanderBeek,
Manon de Boer, Unica Zürn et de Ree Morton. Ses articles
ont été publiés dans plusieurs journaux et revues, dont
Artforum, ArtReview, Mousse, Afterall, The Exhibitionist,
ARTnews et Art in America. Sa plus récente publication, In
the Holocene (Sternberg, 2014), porte sur la notion
d'art comme une science spéculative.

Adelina Vlas

Adelina Vlas est conservatrice adjointe de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de l'Ontario. Auparavant, elle a travaillé au Philadelphia Museum of Art et au Musée des beaux-arts du Canada, où elle s’est surtout consacrée aux aménagements de la collection permanente et des expositions spéciales. Au cours de la dernière décennie, elle a organisé des expositions avec des artistes de la génération montante dont Carlos Amorales, Mohamed Bourouissa, Martha Colburn, Manon de Boer, Tim Hyde, Joshua Mosley et Fiona Tan. Au Philadelphia Museum of Art, Vlas organisa l’exposition acclamée par la critique de Michael Snow : Photo-Centric. Elle est titulaire d'une maîtrise en histoire de l'art, d’un diplôme en muséologie « Visual Culture » de l'Université York et d'une maîtrise ès arts « Curating Contemporary Art » du Royal College of Art à Londres.

Mohamed Bourouissa

Né en 1978, Mohamed Bourouissa vit et travaille à Paris, France. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles et collectives, notamment au Centre Pompidou; au Palais de Tokyo; au Musée d'art moderne de la ville de Paris; au Palazzo Grassi — Fondation François Pinault, à Venise; au MAXXI à Rome; au New Museum of Contemporary Art à New York; au Philadelphia Museum of Art; au SCAD à Atlanta; au Finnish Museum of Photography à Helsinki; au Muzeum Sztuki à Lodz; au Fotomuseum à Rotterdam; au Nikolaj Kunsthal à Copenhague; au KW Institute Contemporary Art à Berlin; ainsi qu’à la Biennale de Berlin et à la Biennale internationale d'art contemporain de Venise 2011.