2016 Jury

Kitty Scott

Kitty Scott est la conservatrice Carol et Morton Rapp de l’art moderne et de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de l’Ontario, Canada. Avant d’occuper ce poste, elle a été directrice des arts visuels au Banff Centre, Canada; commissaire en chef à la Serpentine Gallery, Royaume-Uni; et conservatrice de l’art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada. La carrière renomée de Scott compte des expositions du travail d’artistes tels que Francis Alÿs, Stephen Andrews, Janet Cardiff, Paul Chan, Peter Doig, Janice Kerbel, Ragnar Kjartansson, Ken Lum, Scott McFarland, Silke Otto- Knapp, Frances Stark et Ron Terada. Elle sera co-commissaire de la Liverpool Biennial en 2018 et sera la commissaire de l’exposition de Geoffrey Farmer au pavillon du Canada à la Biennale de Venise en 2017. Elle a également été parmi les agents principaux de la dOCUMENTA (13) en Allemagne en 2012. Scott a écrit amplement au sujet de l’art contemporain pour des catalogues, des livres, des publications spécialisées et des périodiques, et a édité la publication Raising Frankenstein: Curatorial Education and Its Discontents (2010). Elle donne régulièrement des conférences dans des écoles et collèges d’art ainsi que dans le contexte de programmes d’études en commissariat à travers l’Amérique du Nord.

Russell Ferguson

Russell Ferguson est professeur dans le département des arts à la University of California, Los Angeles. De 2001 à 2007 il était député directeur des expositions et programmes et conservateur en chef au Hammer Museum, Los Angeles, où il est demeuré conservateur adjoint jusqu’en 2015. Il a organisé plusieurs expositions; au Hammer Museum, celles-ci comptent The Undiscovered Country, 2004, un aperçu des approches variées à la représentation dans les pratiques de la peinture, ainsi que Perfect Likeness: Photography and Composition, 2015, et des expositions solo par Larry Johnson, 2009, Francis Alÿs, 2007, et Christian Marclay, 2003. Au Museum of Contemporary Art, Los Angeles, il a organisé In Memory of My Feelings: Frank O’Hara and American Art, 1999, une exploration du cercle d’artistes qui entourait le poète, ainsi que des expositions rétrospectives du travail de Liz Larner et Douglas Gordon, toutes deux en 2011. Avec Kerry Brougher, il a organisé l’exposition Open City: Street Photographs Since 1950, 2001, pour le Museum of Modern Art, Oxford. Ferguson est l’éditeur de deux collections de textes critiques : Discourses: Conversations in Postmodern Art and Culture, ainsi que Out There: Marginalization and Contemporary Cultures, toutes deux publiées par la MIT Press.

Stan Douglas

Depuis la fin des années 1980, Stan Douglas a créé des films, des photographies, des installations et des oeuvres multimédia qui font appel à des technologies à la fois analogues et numériques afin de présenter des trames narratives ré-imaginées et complexes, se rapportant à des lieux particuliers ou à des événements passés. Au cours des dix dernières années, le travail de Douglas a été le sujet d’exposition individuelles dans des institutions importantes à travers le monde, dont Salzburger Kunstverein, Salzburg; Wiels Centre d’Art Contemporain, Bruxelles; Irish Museum of Modern Art, Dublin; Museu Coleção Berardo, Lisbonne; Nikolaj Kunsthal, Copenhague; et le Centre culturel canadien à Paris, entre autres. Douglas a été récipiendaire de plusieurs prix prestigieux, dont la Hasselblad Foundation International Award in Photography (2016); la troisième édition annuelle de la Scotiabank Photography Award (2013); et la Infinity Award de l’International Center of Photography, New York (2012). Ses oeuvres font partie de collections muséales majeures, incluant le Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto; Centre Georges Pompidou, Paris; Los Angeles County Museum of Art; Museum of Contemporary Art Chicago; The Museum of Modern Art, New York; Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa; San Francisco Museum of Modern Art; Solomon R. Guggenheim Museum, New York; Tate Gallery, Londres; et le Walker Art Center, Minneapolis, Minnesota. Douglas est né en 1960 à Vancouver, où il y vit et y travaille.