2015 – 16 JURÉS

Tous les ans, le Prix reconnaît quatre artistes travaillant avec la photographie ayant démontré un potentiel extraordinaire au cours des cinq dernières années. Les artistes sont choisis au moyen d’un processus de sélection international. Le MBAO invite des commissaires, des critiques, et des artistes de partout au monde à présenter chacun deux artistes.

Une présélection est ensuite effectuée par un jury constitué de trois membres, présidé par un conservateur ou une conservatrice du MBAO.

Kitty Scott

Kitty Scott est la conservatrice Carol et Morton Rapp de l’art moderne et de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de l’Ontario, Canada. Avant d’occuper ce poste, elle a été directrice des arts visuels au Banff Centre, Canada; commissaire en chef à la Serpentine Gallery, Royaume-Uni; et conservatrice de l’art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada. La carrière renomée de Scott compte des expositions du travail d’artistes tels que Francis Alÿs, Stephen Andrews, Janet Cardiff, Paul Chan, Peter Doig, Janice Kerbel, Ragnar Kjartansson, Ken Lum, Scott McFarland, Silke Otto- Knapp, Frances Stark et Ron Terada. Elle sera co-commissaire de la Liverpool Biennial en 2018 et sera la commissaire de l’exposition de Geoffrey Farmer au pavillon du Canada à la Biennale de Venise en 2017. Elle a également été parmi les agents principaux de la dOCUMENTA (13) en Allemagne en 2012. Scott a écrit amplement au sujet de l’art contemporain pour des catalogues, des livres, des publications spécialisées et des périodiques, et a édité la publication Raising Frankenstein: Curatorial Education and Its Discontents (2010). Elle donne régulièrement des conférences dans des écoles et collèges d’art ainsi que dans le contexte de programmes d’études en commissariat à travers l’Amérique du Nord.

Russell Ferguson

Russell Ferguson est professeur dans le département des arts à la University of California, Los Angeles. De 2001 à 2007 il était député directeur des expositions et programmes et conservateur en chef au Hammer Museum, Los Angeles, où il est demeuré conservateur adjoint jusqu’en 2015. Il a organisé plusieurs expositions; au Hammer Museum, celles-ci comptent The Undiscovered Country, 2004, un aperçu des approches variées à la représentation dans les pratiques de la peinture, ainsi que Perfect Likeness: Photography and Composition, 2015, et des expositions solo par Larry Johnson, 2009, Francis Alÿs, 2007, et Christian Marclay, 2003. Au Museum of Contemporary Art, Los Angeles, il a organisé In Memory of My Feelings: Frank O’Hara and American Art, 1999, une exploration du cercle d’artistes qui entourait le poète, ainsi que des expositions rétrospectives du travail de Liz Larner et Douglas Gordon, toutes deux en 2011. Avec Kerry Brougher, il a organisé l’exposition Open City: Street Photographs Since 1950, 2001, pour le Museum of Modern Art, Oxford. Ferguson est l’éditeur de deux collections de textes critiques : Discourses: Conversations in Postmodern Art and Culture, ainsi que Out There: Marginalization and Contemporary Cultures, toutes deux publiées par la MIT Press.

Stan Douglas

Depuis la fin des années 1980, Stan Douglas a créé des films, des photographies, des installations et des oeuvres multimédia qui font appel à des technologies à la fois analogues et numériques afin de présenter des trames narratives ré-imaginées et complexes, se rapportant à des lieux particuliers ou à des événements passés. Au cours des dix dernières années, le travail de Douglas a été le sujet d’exposition individuelles dans des institutions importantes à travers le monde, dont Salzburger Kunstverein, Salzburg; Wiels Centre d’Art Contemporain, Bruxelles; Irish Museum of Modern Art, Dublin; Museu Coleção Berardo, Lisbonne; Nikolaj Kunsthal, Copenhague; et le Centre culturel canadien à Paris, entre autres. Douglas a été récipiendaire de plusieurs prix prestigieux, dont la Hasselblad Foundation International Award in Photography (2016); la troisième édition annuelle de la Scotiabank Photography Award (2013); et la Infinity Award de l’International Center of Photography, New York (2012). Ses oeuvres font partie de collections muséales majeures, incluant le Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto; Centre Georges Pompidou, Paris; Los Angeles County Museum of Art; Museum of Contemporary Art Chicago; The Museum of Modern Art, New York; Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa; San Francisco Museum of Modern Art; Solomon R. Guggenheim Museum, New York; Tate Gallery, Londres; et le Walker Art Center, Minneapolis, Minnesota. Douglas est né en 1960 à Vancouver, où il y vit et y travaille.


PRÉSENTATEURS

Sofía Hernandez Chong Cuy

Sofía Hernandez Chong Cuy est la commissaire de l’art contemporain de la Colección Patricia Phelps de Cisneros, un poste qu’elle occupe depuis 2011. Au cours des dix dernières années, Sofía a été la directrice du Museo Tamayo à Mexico, et a occupé le poste de commissaire à Art in General et Americas Society, tous deux à New York. Elle a assuré le commissariat d’expositions pour la Kadist Art Foundation à Paris, le MALBA de Buenos Aires, le Center for Contemporary Art à Vilnius et MUSAC à León. Sofía était parmi les agents de dOCUMENTA(13), 2012, à Kassel. Elle a aussi été directrice artistique et commissaire en chef pour la 9a Bienal do Mercosul | Porto Alegre, (2013). Sofía écrit régulièrement des textes pour des catalogues d’exposition, des magazines ainsi que sur le blogue qu’elle a créé, Sideshows.org.

Chris Fitzpatrick

Chris Fitzpatrick (1978, New York) est actuellement le directeur de Kunstverein München à Munich, en Allemagne, et a également été directeur de Objectif Exhibitions—un centre d'art contemporain à but non-lucratif à Anvers, en Belgique. Fitzpatrick était commissaire du pavillon de San Francisco pour la 9e Biennale de Shanghai (2012) à Shanghai, en Chine, et a organisé des expositions et projets de manière indépendante au niveau international dans des marchés d’antiquités, des institutions artistiques, des bibliothèques, des palazzi, des planétariums, et des publications. Ses écrits ont été publiés dans Spike Art Quarterly, Pazmaker, Nero, Mousse, L'Uomo Vogue, Fillip, The Federal, Cura, The Baltic Notebooks of Anthony Blunt, Art Papers, entre autres publications.

Julien Fronsacq

Julien Fronsacq est commissaire au Palais de Tokyo, Paris, depuis 2007 et critique d’art. Il a assuré le commissariat d’expositions individuelles de Jonathan Monk, Roman Signer, Charlotte Posenenske, David Maljkovic, Korakrit Arunanondchai, Ragnar Kjartansson, ainsi que de projets spécifiques avec, entre autres, John M Armleder’s All of the Above ou encore avec Thomas Hirschhorn’s Eternal Flame. Il a également commissarié l’exposition thématique intitulée Imagination Adrift (2012). Il détient une maîtrise en histoire de l’art et muséologie de l’École du Louvre ainsi qu’une maîtrise en histoire de l’art de la Sorbonne. Il a été professeur adjoint à l’École du Louvre (1999-2001) et professeur à l’ECAL/École cantonale d’art de Lausanne (2001-2015). Il a été co-directeur de l’espace indépendant Glassbox, Paris (1999-2003) et directeur de Forde, Genève (2004-2006).

Roxana Marcoci

Roxana Marcoci est conservatrice de la photographie au Museum of Modern Art (MoMA). Elle détient un doctorat en histoire de l’art, théorie et critique de l’Institute of Fine Arts, New York University. Au MoMA elle a commissarié et co-commissarié des expositions majeures du travail de Zoe Leonard (2015), Christopher Williams (2014), Taryn Simon (2012), Sanja Iveković (2011), Olafur Eliasson (2008), et Thomas Demand (2005), ainsi que des rétrospectives thématiques dont Transmissions: Art in Eastern Europe and Latin America, 1960–1980 (2015), The Shaping of New Visions: Photography, Film, Photobook (2012), Staging Action: Performance in Photography since 1960 (2011), Pictures by Women: A History of Modern Photography (2011), et The Original Copy: Photography of Sculpture, 1839 to Today (2010). Ces expositions sont accompagnées de publications primées. D’autres expositions que Marcoci a organisées se concentrent sur le travail d’artistes émergents au sein des programmes récurrents du MoMA Projects et New Photography, dont Ocean of Images (2015). Marcoci est professeure invitée au programme de maîtrise de l’université Yale. Elle est co-éditrice de Photography at MoMA: 1960 to Now (2015), un nouvel ouvrage historique complet qui se penche sur la vaste étendue des pratiques photographiques actuelles.

Joanna Mytkowska

Joanna Mytkowska est commissaire et critique d’art. Elle a étudié à l’université de Varsovie de 1988 à 1994. Depuis 2007 elle est directrice du Museum of Modern Art in Warsaw. Elle a auparavant été commissaire au Centre Pompidou, Paris. Elle est également co-fondatrice de Foksal Gallery Foundation, où elle a travaillé de 2001 à 2007. En 2005 elle a été commissaire de l’exposition du pavillon polonais à la Biennale de Venise, présentant l’oeuvre Repetition par Artur Żmijewski. Parmi les autres expositions dont elle a assuré le commissariat se trouvent : Alina Szapocznikow, Sculptures Undone 1955-1972 (Centre Art Contemporain Wiels in Brussels, Hammer Museum Los Angeles, Museum of Modern Art in New York, 2012-2013), Les promesses du passé (Centre Pompidou, Paris, 2010), Awkward Objects (Museum of Modern Art in Warsaw, 2009), Les Inquiets. Cinq artistes sous la pression de la guerre (Centre Pompidou, Paris, 2008), Le Nuage Magellan (Centre Pompidou, Paris, 2007), et Oskar Hansen. A Dream of Warsaw (Foksal Foundation Gallery, Varsovie, 2005). Elle a édité les publications Henryk Stażewski. Economy of Thought and Perception (2006) ainsi que Edward Krasiński (1997).

Sharmini Pereira

Sharmini Pereira est une commissaire indépendante oeuvrant au niveau international. Elle est aussi la fondatrice et la directrice de deux organisations reconnues internationalement basées au Sri Lanka, Raking Leaves, une organisation primée qui initie et publie des projets de livres et ouvrages d’artistes internationaux, ainsi que la Sri Lanka Archive of Contemporary Art, Architecure and Design; instaurée en 2013, l’archive est dédiée à la collection d’ouvrages et de publications en anglais, tamil et singhalais reliés au développement de l’art, de l’architecture et du design au Sri Lanka. En 2014, elle a organisé Garden of Ideas – Contemporary Art from Pakistan en tant que commissaire invitée pour l’exposition inaugurale du Aga Khan Museum à Toronto. En 2011 elle était la commissaire invitée internationale pour le Abraaj Capital Art Prize et en 2006 a co-commissarié la première Singapore Biennale. Ses textes ont été publiés dans South East of Now, Mousse Magazine, Guggenheim online, Art Asia Pacific, Groundviews et Imprint, entre autres. Elle est parmi les juges pour le prochain Geoffrey Bawa Award for Architecture en 2017; elle vit et travaille actuellement au Sri Lanka et à New York.

Philippe Pirotte

Philippe Pirotte vit et travaille à Francfort et Montréal. Il est le doyen de la Städelschule et directeur de Portikus depuis 2014. Il est aussi le commissaire invité pour l’édition 2016 de la Biennale de Montréal. Pirotte est un des co-fondateurs du centre d’art contemporain objectif_exhibitions à Anvers, Belgique. De 2005 à 2011, il a été directeur de la Kunsthalle Bern en Suisse, où il a organisé des expositions individuelles d’artistes tels Anne-Mie Van Kerckhoven, Owen Land, Oscar Tuazon, Jutta Koether, Santu Mofokeng, Allan Kaprow et Xu Zhen. De 2004 à 2013, Pirotte a occupé le poste de conseiller principal pour la Rijksakademie à Amsterdam. En 2012 il a été nommé conservateur senior adjoint à la UC Berkeley Art Museum and Pacific Film Archive où il a organisé la rétrospective de l’artiste-cinéaste reconnu Yang Fudong. Il a aussi été conseiller et directeur des programmes pour le Sifang Art Museum à Nanjing et est conseiller pour la Kadist Art Foundation (Paris/San Francisco). Pirotte a écrit de nombreux essais sur l’art et les artistes contemporains, et a contribué entre autres à Nka – Journal of Contemporary African Art, Afterall Journal, Kaleidoscope, Mousse Magazine, et Parkett.

Lee Plested

Lee Plested est un commissaire basé à Vancouver. Il est actuellement le directeur de Griffin Art Projects, North Vancouver, une galerie dédiée à l’élaboration d’expositions à partir de collections privées. Il a organisé nombre de projets individuels et de groupes, avec des artistes tels que Mario Garcia Torres, Matthew Higgs et Ian Wallace, Janice Guy, ainsi qu’Anna Halprin. Plested travaille actuellement sur Specific Elements, une exposition d’art minimaliste et post-minimaliste à partir de la collection de la Western Gallery, Western Washington University, à Bellingham.

Cay Sophie Rabinowitz

Cay Sophie Cay Sophie Rabinowitz (née à Norfolk, Virginia) est la directrice fondatrice et éditrice de OSMOS, un projet indépendant d’édition et de commissariat situé dans le East Village, à New York. Rabinowitz a été membre de la faculté de la Columbia University et de Parsons, et a également été éditrice senior de la publication spécialisée Parkett ainsi que directrice artistique de Art Basel. Elle a publié de nombreuses monographies et essais critiques dans des catalogues d’exposition, anthologies et périodiques. En 2011, Rabinowitz a inauguré OSMOS Magazine en tant que revue d’art à propos des “usages et abus de la photographie” au sein duquel des artistes établis et des histoires multiples co-habitent en parallèle avec une génération nouvelle..

Reid Shier

Reid Shier est le commissaire et directeur de Presentation House Gallery, à North Vancouver, où il a été à la tête de l’élaboration et de la planification d’un édifice sur mesure dont l’inauguration est prévue pour 2017. Précédemment, Shier a été commissaire en chef du Power Plant Contemporary Art Gallery, Toronto (2004-06), commissaire de la Contemporary Art Gallery, Vancouver, (2002-04), ainsi que commissaire et directeur de l’autogérée Or Gallery, Vancouver, (1996-2001). Shier a assuré le commissariat de plus de quatre-vingt expositions, incluant des présentations des artistes Annette Kelm, Anne Collier et On Kawara, entre autres. Ses textes critiques ont tout récemment été publiés dans l’anthologie Art Cities of the Future: 21st- Century Avant Gardes (2014) chez Phaidon Press, dans laquelle il a contribué un chapitre sur l’art et la scène artistique de Vancouver.

Polly Staple

Polly Staple est directrice de la Chisenhale Gallery, Londres, depuis 2008. Elle a auparavant été directrice de Frieze Projects et commissaire à la Cubitt Gallery, Londres. Depuis 2000, Staple a commissarié des projets individuels et expositions d’artistes tels que Pawel Althamer, Jeremy Deller, Roman Ondák, Mark Leckey, Hito Steyerl, Seth Price et Cathy Wilkes, et plus récemment des artistes Duncan Campbell, Lynette Yiadom Boakye, Ed Atkins, Helen Marten, Mariana Castillo Deball et Camille Henrot. Des expositions thématiques auxquelles elle a contribué comptent Dispersion (2008) pour l’Institute of Contemporary Arts de Londres ainsi que Still Life (2011) pour le Lismore Castle Arts, Irlande. Un des organismes artistiques à but non-lucratif les plus novateurs de Londres et située dans le East End, Chisenhale Gallery produit des nouvelles commissions majeures avec des artistes émergents et sous-représentés, depuis trente ans. La Chisenhale Gallery présente actuellement la première exposition solo institutionnelle de Park McArthur, et des projets sont prévus au long de 2016 avec Maria Eichhorn, Yuri Pattison et Peter Waechtler.

Ann Thomas

Ann Thomas est conservatrice de la photographie à l’Institut canadien de la photographie au Musée des beaux-arts du Canada. Elle a organisé de nombreuses expositions et est l’auteure de plusieurs catalogues et publications dont Lisette Model (1990) (Wittenborn Award). En plus d’être la commissaire et éditrice des projets suivants, elle a aussi contribué des textes aux ouvrages Beauty of Another Order: Photography in Science, (1996) (Kraszna Kraus award), No Man’s Land: Lynne Cohen Photographs (2001), Modernist Photographs from the National Gallery of Canada (2007); American Photographs 1900-1950 (2011) ainsi que The Great War: The Persuasive Power of Photography (2014); elle a également co-commissarié The Intimate World of Josef Sudek (2016). En plus de publier largement ses textes, elle a présenté des conférences à l’international et a été membre du jury de nombreux prix et compétitions en photographie.

Hamza Walker

Hamza Walker est né dans la ville de New York en 1966 et vit présentement à Chicago, où il est Directeur de l'éducation et Commissaire associé de la Renaissance Society de l'Université de Chicago. Walker a reçu le Norton Curatorial Grant en 1999, ainsi que le Walter Hopps Award for Curatorial Achievement et le Ordway Prize en 2010. Il a également écrit des critiques d'art et des essais critiques pour le New Art Examiner, Art Muscle, Dialogue, Parkett, et Artforum. Avant son entrée en fonction à la Renaissance Society, Walker était le Coordonateur d'art public au ministère des affaires culturelles de la ville de Chicago.