Artistes proposés 2015

Le Prix de photographie Aimia | AGO reconnait le talent extraordinaire de quatre artistes internationaux travaillant en photographie et vous invite à choisir le gagnant de la bourse de 50,000$.


Artistes sélectionnés

Untitled, 2013. c-print. 65 x 80 cm. Courtesy the artist.

Annette Kelm

né en 1975, Stuttgart, Allemagne
vit à Berlin, Allemagne
Annette Kelm (1975, Stuttgart, Allemagne) vit et travaille à Berlin. Ses œuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles et collectives dans des institutions internationales comme les suivantes : Kölnischer Kunstverein, Cologne (2014); MoMA, New York (2013); Presentation House Gallery, Vancouver (2012); Städel Museum, Frankfurt am Main (2012); KW — Institute for Contemporary Art, Berlin (2009); Kunsthalle de Zurich (2009); et Witte de With, Rotterdam (2008). Elles font également partie d’importantes collections d'art comme celles du : Guggenheim Museum et MoMa, New York; Centre Pompidou, Paris; Kulturstiftung des Bundes, Allemagne; Tate Modern, Londres; et Lenbachhaus, Munich. Annette Kelm a participé à la 12e Biennale d'Istanbul en 2012 et à la 54e Biennale de Venise en 2011.

Exploded View-Beirut III, 2013. mixed media. 37x25x25cm. Courtesy the artist

Atfal Ahdath

né en Liban
vit à Beyrouth, Liban
Atfal Ahdath est un collectif d'artistes basé à Beyrouth et constitué de Vartan Avakian, Hatem Imam et Raed Yassin. À travers leurs œuvres, ils explorent la production et la consommation de la mémoire, l'histoire et la façon dont elles contribuent à la dynamique de reproductibilité et de normalisation. Les artistes copient, dérobent et recyclent du matériel pour ensuite le transformer en images numériquement déconstruites et réaffectées. Ils ont exposé à la Virginia Commonwealth University de Doha, Qatar; au Gezira Art Center, Caire, Égypte; The Running Horse Gallery, Beyrouth, Liban; au Mori Art Museum, Tokyo, Japon; à la Sultan Gallery, Koweït; à la Wallach Art Gallery, New York, É.-U.; et à la 10e Biennale de Sharjah, Sharjah, Émirats Arabes Unis.

Still from Life_and_People, 2014. HD Video. 22 Min. Courtesy the artist.

Barry Doupé

né en 1982, Canada
vit à Vancouver, Canada
Barry Doupé (1982, Canada) est un artiste de Vancouver. Il travaille principalement avec l'animation par ordinateur. Il est titulaire d’un baccalauréat en arts médiatiques avec spécialisation en animation de la Emily Carr University depuis 2004. Ses films reprennent l'imagerie et le langage dérivés de l'inconscient, développés grâce à des exercices d'écriture et de dessin automatiques. Il crée souvent des atmosphères dans lesquelles l'expression ou l'action d'un personnage est contestée et contrariée, offrant un spectacle à la fois comique, violent et poétique. Ses films ont été présentés partout au Canada et sur la scène internationale, incluant le Ann Arbor Film Festival, Ann Arbor, Michigan; l’International Film Festival Rotterdam, Rotterdam, Pays-Bas; l’Anthology Film Archives à New York, New York; le Musée d'art contemporain de Lyon, Lyon, France; le Pleasure Dome, Toronto, ON; le MOCCA, Toronto, ON; la Whitechapel Gallery, Londres, R.-U.; le Centre Pompidou, Paris, France; et la Tate Modern, Londres, R.-U.

Oslo Structure II, 2013. Inkjet print. 51 cm x 67 cm. Courtesy the artist and Parisian Laundry, Montreal.

Celia Perrin Sidarous

né en 1982, Montréal, Canada
vit à Montréal, Canada
Celia Perrin Sidarous (1982, Montréal, Canada) crée des assemblages et des arrangements qui suivent une logique à la fois interne et associative.

Perrin Sidarous a reçu un MFA (maîtrise en beaux-arts), concentration photographie à l’Université Concordia. Ses œuvres ont été présentées dans des expositions individuelles et de groupe à la Dunlop Art Gallery, Regina, SK; à la Galerie Leonard & Bina Ellen, Montréal, QC; The Banff Centre, Banff, AB; à la Galerie FOFA, Montréal, QC; à WWTWO, Montréal, QC; à VU Centre de Diffusion et de production de la photographie, Québec, QC; et à la Gallery 44, Centre for Contemporary Photography Toronto, ON. Elle a participé à plusieurs résidences d’artistes et elle est récipiendaire de plusieurs bourses et prix, dont le Barbara Spohr Memorial Award (2011). Ses œuvres figurent dans plusieurs collections, dont celle du Musée des beaux-arts de l’Ontario. Ses images ont été publiées dans des périodiques au Canada et à l’étranger. Elle vit et travaille à Montréal.

Untitled (The Closest Possibility), 2014. duo-trans print in light box. 25 x 90 cm. Courtesy the artist.

Cemil Batur Gökçeer

né en 1981, Ankara, Turquie
Cemil Batur Gökçeer (1981, Ankara, Turquie) a participé à plusieurs programmes et ateliers, y compris le Joop Swart Masterclass du World Press Photo et le Borderlines Project, financé par la Turkish Cultural Foundation et organisé par ISSP and Reflexions Masterclass. Gökçeer est l'un des fondateurs de Torun, espace artistique indépendant à Ankara, où il a organisé sa première exposition individuelle en 2012. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions collectives importantes dans des institutions telles que The Istanbul Modern Museum, et ont paru dans plusieurs publications locales et internationales.

Lynn, Heidelberg Street, Eastside, Detroit, 2010. Courtesy the artist.

Dave Jordano

né en 1948, Détroit, États-Unis
Dave Jordano (1948, Détroit, Michigan) a obtenu un BFA (baccalauréat en beaux-arts) en photographie du College for Creative Studies en 1974. À titre d’artiste-photographe émergeant, il reçut une mention honorable du Houston Center en 2003, pour le projet de bourses longue durée en photographie et il a reçu le Curator’s Choice Award l'année suivante. En 2006, 2008 et 2013, il a été trois fois finaliste parmi les vingt premiers du prix national du livre « Critical Mass » de Photolucida à Portland, Oregon. En 2012 et 2014, il a été finaliste du LensCulture’s International Exposure Awards. Il a également été sélectionné pour faire partie de la « One Hundred Portfolios », une compilation des œuvres de 100 photographes éminents du monde entier et parrainée par la Wright State University, Dayton, OH. Une grande exposition de ses œuvres tirées de son projet « Articles of Faith » s’est tenue au Chicago Cultural Center en 2009. Jordano a réalisé des expositions individuelles à la fois nationales et internationales et ses œuvres font partie de la galerie permanente de plusieurs collections privées, corporatives et muséales, notamment celles du : Museum of Contemporary Photography à Chicago, IL; Museum of Fine Arts de Boston; Museum of Fine Arts de Houston et Detroit Institute of Arts. Son plus récent livre Articles of Faith (2009), a été publié par le Center for American Places au Columbia College Chicago.

Colorscape, Coordinate #23, Ethiopia, 2013. detail, archival digital print. 101 x 127 cm. Courtesy the artist.

Dawit L. Petros

né en 1972, Érythrée
vit à New York, États-Unis
Né en Érythrée, Dawit L. Petros est un artiste canadien basé à New York. Par sa photographie et ses installations multimédias, Petros observe les limites dans des contextes artistiques, géographiques et culturels. Ses recherches approfondies et voyages se traduisent en œuvres qui questionnent la relation entre l'Afrique et le modernisme européen. Petros détient un MFA (maîtrise en beaux-arts) des Tufts University et School of the Museum of Fine Arts, à Boston; un BFA (baccalauréat en beaux-arts) de l'Université Concordia, à Montréal et un baccalauréat en histoire de l'Université de la Saskatchewan, à Saskatoon. Ses projets ont paru dans de nombreuses expositions nationales et internationales, et récemment à Prince Claus Fund Gallery, à Amsterdam; au Museum of Fine Arts, à Boston; au National Museum of African Art, à Washington, DC; à la Durban Art Gallery, en Afrique du Sud et au Musée royal de l'Ontario, à Toronto. Petros a reçu une bourse de la fondation Fulbright, une bourse pour études indépendantes du Whitney Museum of American Art et une subvention de production du Conseil des arts du Canada. Il a également été artiste en résidence au Studio Museum de Harlem, au Salina Center for Art du Kansas et au McColl Center for Visual Art en Caroline du Nord.

Bangladesh, Savar, 2013. HR silver print. 95 x 120 cm. argentic photography. Courtesy the artist.

Eric Guglielmi

né en 1970, Ivry-sur-Seine, France
Eric Guglielmi s’appuie sur une démarche organisée autour de la marche, de l’attente et de l’observation. Ses photographies font partie de collections institutionnelles publiques (BNF, Musée Arthur Rimbaud...) et privées (Collection Neuflize Vie). Sa série Je suis un piéton rien de plus..., a fait l’objet de la publication d’un livre aux Éditions GANG et d’une exposition de 4 mois au musée Arthur Rimbaud (2011).

En 2014, l’UNICEF lui donne carte blanche pour traiter les problématiques liées à l'enfance au Cameroun.

Escada com Grade, 2014. pigment print. 64 x 89 cm. Courtesy the artist.

Felipe Russo

né en 1979, São Paulo, Brésil
Felipe Russo (1979, São Paulo, Brésil) possède un diplôme en biologie avec spécialisation en écologie du paysage et ces disciplines nourrissent constamment son processus créatif. Durant les quatre dernières années Russo s’est consacré à l’étude des quartiers du centre-ville de São Paulo pour observer le chevauchement de l'histoire, de l'utilisation sociale et de la mémoire, existant dans la structure physique actuelle des villes. Récemment, Felipe a reçu un MFA (maîtrise en beaux-arts) avec résidence limitée en photographie, du Hartford Art School, un programme consacré au livre de l’artiste. Sa première publication indépendante CENTRO a été désignée comme l'un des meilleurs livres de photos de 2014 par Martin Parr et fera partie des expositions à São Paulo, Mumbai et Buenos Aires en 2015. Ses œuvres font partie de collections publiques et privées telles que la Maison Européenne de La Photographie à Paris, France. Le travail de Russo a également été diffusé au Brésil, en Allemagne, en France, aux États-Unis et au Guatemala.

Camp Wakonda Archery (detail), 2013. wood fabric, mixed material, video/audio. Courtesy the artist.

Graeme Patterson

né en 1980, Saskatoon, Canada
Graeme Patterson (1980, Saskatoon, Canada) vit à Sackville, N.-B. Patterson crée des mondes miniatures tirés de souvenirs et expériences personnels avec l'intention d'amener le spectateur dans son univers ludique. Depuis l’obtention de son diplôme du NSCAD en 2002, son travail a été exposé autant à l'échelle nationale et internationale, incluant plusieurs expositions individuelles dans des galeries d'art canadiennes importantes. Il compte parmi ses réalisations récentes le prix Victor Martyn Lynch-Staunton en arts médiatiques, du Conseil des arts du Canada, en 2012; il a été finaliste dans la région atlantique pour le prix Sobey Art en 2009 et en 2014; il a été finaliste pour le prix Lieutenant-Governor of Nova Scotia Masterworks Arts; et il a été sélectionné dans le cadre du prix Juno 2011 pour la pochette de l'album de l'année. Graeme a récemment terminé une nouvelle œuvre intitulée Secret Citadel, présentement en tournée nationale individuelle.

How Not to be Seen: A Fucking Didactic Educational .MOV File (still), 2013. HD video, single screen in architectural environment. Image Courtesy of the artist and Andrew Kreps Gallery, New York.

Hito Steyerl

né en 1966, Allemagne
vit à Berlin, Allemagne
Hito Steyerl (1966, Allemagne) vit et travaille à Berlin. Les productions prolifiques de film et d’écrits de Steyerl occupent une place discursive parmi les domaines de l'art, de la philosophie et de la politique, constituant une exploration en profondeur des imaginaires sociaux, culturels et financiers du capitalisme tardif. Ses films et conférences abordent de plus en plus le cadre de présentation de l'art. Ses écrits ont été largement publiés dans des revues académiques, artistiques et sur le Web. Steyerl a présenté des expositions individuelles, notamment à l’Artists Space, New York; à l’Institute of Modern Art, Brisbane, Australie (2015); au Van Abbemuseum, Eindhoven, Pays-Bas; à l’ICA, Londres, R.-U.; au Künstlerhaus Stuttgart, Allemagne (2014); au Museum of Contemporary Art Chicago (2013); à l’Art Institute of Chicago; à l’E-flux, New York, É.-U. (2012); à la Chisenhale Gallery, Londres, R.-U. (2010); au Neuer Berliner Kunstverein, Berlin, Allemagne (2009); et au Moderna Museet, Stockholm, Suède (2008). Ses expositions de groupe comprennent : Hannover Kunstverein, Hanovre, Allemagne; CAC Vilnius, Vilnius, Lituanie (2015); Cut to Swipe, Museum of Modern Art, New York, USA; The Darknet, Kunst Halle Sankt Gallen, Suisse; Bienal de la Imagen en Movimento, Goethe Institut Buenos Aires, Argentine (2014); The Way of the Shovel: Art as Archeology, MCA Chicago, É.-U. (2014); Nine Artists, Walker Art Centre, Minneapolis, É.-U.; Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas; Bergen Triennal, Bergen, Norvège; Biennale de Venise (2013); Biennale de Taipei; Biennale de Gwangju (2010); documenta 12, Kassel (2007); et Manifesta 5, San Sebastian (2004).

Scale XVI, 2012. colour photograph. 106.05 x 80.96 cm. Courtesy the artist and Simon Lee Gallery.

Josephine Pryde

né en 1967, Alnwick, Angleterre
vit à Londres, Angleterre et Berlin, Allemagne
Josephine Pryde (1967, Alnwick, Angleterre) vit et travaille à Londres et à Berlin. Pryde fait présentement partie de l’exposition collective Container and Contained, au Künstlerhaus Stuttgart, Allemagne (jusqu'au 31 mai 2015) et ses œuvres feront partie de l’exposition The Day Will Come When Photography Revises dans le cadre de la Triennale de la Photographie de Hambourg, au Kunstverein, Hambourg, Allemagne (du 19 juin au 13 septembre 2015). La prochaine exposition individuelle de Pryde, Lapses in Thinking by the Person I am, ouvrira ses portes au CCA Wattis, San Francisco, É.-U., le 5 mai 2015.

Elle a réalisé des expositions individuelles dans les grandes institutions internationales suivantes : Arnolfini, Bristol, R.-U. (2014-2015); Kunstverein Düsseldorf, Allemagne (2012); Kunsthalle Bern, Suisse (2012); et Secession, Vienne, Autriche (2004). Pryde a également participé à diverses expositions collectives d’institutions : Kunstlerhaus Halle fuer Kunst & Medien, Graz, Autriche (2014); MoMA, New York, É.-U.; Kunstverein Munich, Allemagne; Sculpture Center, New York, (2013); Generali Foundation; 21er Haus, Vienne, (2012); Marres Centre for Contemporary Culture, Maastricht, Pays-Bas (2011); Museum für Gegenwartskunst, Bâle, Suisse (2010); Contemporary Art Museum, É.-U. (2009); et The Metropolitan Museum of Art, New York (2008). Ses œuvres font partie d'importantes collections dans le monde entier, telles que : le Fonds national d'art contemporain à Paris; le Stedelijk Museum à Amsterdam; le Kunstmuseum Bern, Suisse; le British Council, R.-U.; le Metropolitan Museum of Art, New York; le Museum of Contemporary Art, Los Angeles; et le MoMA, New York.

Untitled, 2011. digital c-print. 80 x 120 cm. Courtesy the artist & SA SA BASSAC, Phnom Penh, Cambodia

Khvay Samnang

né en 1982, Svay Rieng, Cambodge
vit à Phnom Penh, Cambodge
Khvay Samnang (1982, Svay Rieng, Cambodge) vit et travaille à Phnom Penh. Il développe une pratique multidisciplinaire au croisement de la photographie, de la vidéo, de la performance et de l’installation. Son travail propose une interprétation très humoristique de transformations de circonstances sociales, politiques et culturelles du monde contemporain, en particulier au Cambodge et dans les régions environnantes. Ses expositions individuelles comprennent : Rubber Man, Jeu de Paume, Paris (2015); Rubber Man, SA SA BASSAC, Phnom Penh (2014); Newspaper Man, SA SA BASSAC, Phnom Penh (2012); Human Nature, PhotoPhnomPenh, Phnom Penh (2012); et Untitled, SA SA BASSAC, Phnom Penh (2011). Les expositions collectives auxquelles il a participé sont : Phnom Penh Rescue Archaeology: The Body, The Lens, The City, as part of The Disappearance, Center for Contemporary Art, Singapour (2014); Medecine to Heal: Cambodian Photography Since 2000, Xishuangbanna Foto Festival, Yunnan, Chine (2014); Censorship, The 7th Move On Asia, Alternative Space LOOP, Séoul, Corée (2014); 4th Asian Art Biennale, Taipei Fine Art Museum, Taipei (2013); 4e Biennale de Singapour, Singapour (2013); Sights and Sounds: Global Video Art, The Jewish Museum, New York (2013); Phnom Penh : Rescue Archaeology, ifa-Galerie, Berlin et Stuttgart (2013); Staging Cambodia: Video, Memory and Rock-n-Roll, HAU, Berlin (2012); You Owe Me. I Don’t Owe You Nothin. Tobias Rehberger Pavilion, dans le cadre de la Biennale de Gwangju, Gwangju (2012); Poetic Politic, Kadist Foundation, San Francisco (2012); Ruptures and Revival: Cambodian Photography in the Last Decade, Institute of Contemporary Art, Singapour (2012); Luxury Time and Space, Tokyo Wonder Site Aoyama (2010); Orange International Photography Festival, Changsha, Chine (2010). Khvay est artiste en résidence à la Künstlerhaus Bethanien à Berlin pour l’année 2014-2015.

LUBRI

né en 1977, Sofia, Bulgarie
vit à Sofia, Bulgarie
Lubri (1977, Sofia, Bulgarie) vit et travaille à Sofia. Il a étudié l'informatique à la New Bulgarian University à Sofia. Ses expositions individuelles sont : SECOND NATURE, Sariev Contemporary, Plovdiv, Bulgarie (2013); Background : Young Artists, Backup, Sariev Gallery, Plovdiv, Bulgarie (2011); et Boys don’t cry indeed, Pistolet Gallery, Sofia, (2007). Les expositions collectives de Lubri comprennent : Gender in Art, Museum of Contemporary Art à Cracovie, Pologne (15 au 27 mai, septembre 2015); Sofia Queer Forum 2014 — Manifestations of the Personal, Vaska Emanuilova Gallery, the fridge & Social Center Xaspel, Sofia (2014); All I Can Is Art, Czech Center, Prague, République tchèque (2013); UNTITLED, en collaboration avec Ivan Moudov, Galerija Gregor Podnar, Ljubljana (2013); Festival City and Public Spaces, Rituals of the Habitual, Plovdiv, Bulgarie (2012); The End and Beyond, Center for Contemporary Art – Plovdiv the Ancient Bath, Plovdiv, Bulgarie (2011); Poor but sexy, Sariev Gallery, Plovdiv, Bulgarie (2011); Persona, ICA gallery, Sofia (2010); Photonic Moments, Ljubljana, Slovénie (2007); et Month of Photography, Vienne (2007). Ses œuvres ont été publiées dans : Future Images – A collection of the World’s Best Young Photographers, de Mario Cresci et Radu Stern, Italie (2010); The Bulgarian Nouvelle Vague, Sofia (2012); FANTOM - Photographic Quarterly, numéro 09, Milan (2012); Edno Magazine, Vice Magazine, le journal 39 Grams et Fantom Magazine. Lubri est représenté par Sariev Contemporary, Plovdiv, Bulgarie.

Normal Power, installation view (abstract), 2014. whiteboard, wood, metal brackets, acrylic paint, google image search, academic papers, NSA slides, GCHQ slides, K-Hole report, laserjet on paper, inket on sticker, Scotch tape, vinyl, erasable markers, permanent marker, paint marker. Dimensions variable. Courtesy the artist.

Matt Goerzen

né en 1984, Saskatoon, Canada
Matt Goerzen (1984, Saskatoon, Canada) a étudié les arts plastiques à l'Université Concordia. Son travail actuel porte sur les façons par lesquelles la légitimité et l'autorité sont véhiculées par l'information visuelle dans divers contextes de sécurité, tels que la surveillance des petites entreprises, la protection de l'identité en ligne et le bénévolat en temps de conflits mondiaux. Il travaille avec les médias, y compris les blocs d’imprimés photographiques, les conflits et controverses anonymes sur le Web et les exposés éducatifs performatifs. Ses œuvres récentes ont été exposées aux endroits suivants : French Restaurant, Montréal; Galerie Division, Montréal; DHC/Art Montréal et Future Gallery, Berlin.

Dreyfus/Méliès (”Entretien de Dreyfus et de sa femme à Rennes”, Star Film Company 211, 1899), 2014, Inkjet pigment print on archival paper, 18X24cm, framed: 40X50cm

Nir Evron

né en 1974, Israël
vit à Tel-Aviv, Israël
Nir Evron (1974, Israël), vit et travaille à Tel-Aviv. Il a obtenu un BFA (baccalauréat en beaux-arts) en photographie au Bezalel Academy of Arts and Design (2001) et un MFA (maîtrise en beaux-arts) en arts médiatiques à la Slade School of Art de Londres (2005). Ses œuvres ont été largement exposées en Israël et à l'étranger, dans des musées, festivals, biennales et galeries, incluant : LA><ART, Hollywood (2014); New Museum, New York (2014); 19e Biennale de Sydney (2014); Israel Museum (2014); ICP Triennal, New York (2013); 6e Biennale de Berlin (2010); MARCO Vigo, Espagne; Center for Contemporary Art, Tel Aviv (2011); 25 FPS, Zagreb, Croatie; Rotterdam International Film Festival (2012); et PhotoEspana, Madrid. Evron a reçu les prix : Miron Sima Visual Arts Award (2015); Ostrovsky Family Fund Award (2011); Israel’s Minister of Culture Art Encouragement Award (2011); Sam Givon Award du Tel Aviv Museum (2008); et Israel’s Minister of Culture award, pour un jeune artiste (2007).

Canvas Leaves, Torso and Lantern, 2011. Video on display screen. 90 x 52 cm. Courtesy the artist.

Owen Kydd

Owen Kydd (Calgary, Canada) possède un baccalauréat en cinéma et art de l'Université Simon Fraser, à Vancouver et une maîtrise de l'UCLA à Los Angeles. Kydd a exposé ses œuvres, entre autres, à la Vancouver Art Gallery, aux Oakville Galleries, au Los Angeles County Museum of Art, à l'Art Gallery of Western Australia, au FOAM Museum Amsterdam, et à la Daegue Photo Biennale en Corée.

Road Movie installation. 2011. Photo by Tom Blanchard. Courtesy the artists and O'Born Contemporary, Toronto.

Public Studio (Elle Flanders, Tamira Sawatzky)

vit à Toronto, Canada
La pratique multidisciplinaire de Public Studio couvre un large éventail de sujets tels que la guerre, la mondialisation, l'écologie, l'urbanisation et la dissidence politique. Avec des formations en photographie, cinéma et architecture, le point de départ pour Public Studio est une image qui est souvent formée et informée spatialement. Leurs photographies et installations cinématographiques immersives examinent la relation entre l'éthique et l'esthétique à travers le paysage. Elle Flanders a terminé son doctorat en 2014 et a été mentor avec quelques artistes éminents du monde de l'art incluant Mary Kelly et Martha Rosler au Whitney ISP et à l'Université Rutgers, respectivement. Tamira Sawatzky est une architecte qui travaille à Toronto. Après douze ans de conception d’édifices institutionnels primés, avec le cabinet d'architectes MJMA, elle commença sa propre pratique multidisciplinaire formant Public Studio avec Elle Flanders. Ensemble, elles ont retenu l’attention de la critique, remportant plusieurs commandes d’art public et prix artistiques, notamment le Toronto Friends of the Visual Arts Award en 2013.

Giza Threads: Untitled. 2012, digital print. Courtesy the artist

Rana ElNemr

né en 1974
Rana ElNemr est une artiste dont le travail repose sur l’image et comprend occasionnellement du texte, du son et d'autres médiums. Au-delà de sa pratique artistique, ElNemr s’est intéressée à la recherche de la culture visuelle des images. Elle a étudié le photojournalisme, la publicité et l'art. Elle est cofondatrice de l'espace d'art indépendant Contemporary Image Collective (CIC). Rana a exposé et partagé ses œuvres et recherches sur l'image au niveau national et international. Elle a reçu plusieurs prix au cours de sa carrière artistique et photographique.

La Lutte De L’Angeavecj. II, 2012. pigment print. 60 × 75 cm. Courtesy the artist

Sascha Weidner

né en 1976, Osnabrück, Allemagne
Sascha Weidner (1976, Osnabrück, Allemagne) a étudié la photographie, le cinéma, la peinture et le design des communications à la Braunschweig University of Art. En 2004, il était un Meisterschüler (étudiant en maîtrise) de Dörte Eißfeldt et a reçu son diplôme avec distinction. Avec le soutien du German Academic Exchange Service (DAAD), il travailla à Los Angeles entre 2004 et 2006. Il fut artiste en résidence au Goethe Institut à la Villa Kamogawa de Kyoto, Japon (2013) et au Three Shadows Photography Centre à Pékin (2014). Weidner a reçu de nombreuses distinctions, y compris le Förderpreis des Kunstpreis Berlin par l'Academy of the Arts de Berlin, Villa Vigoni (Italie); Stiftungspreis für Fotokunst de la Klein Stiftung; le prix NBank pour l’avancement de la photographie; et le premier prix du concours international de la photographie Polaroid. Weidner a également été le premier lauréat du prix Entrepreneur 4.0 en 2014. En plus d'apparaître dans de nombreuses publications et collections, ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions à travers le monde dans des espaces dont : le C/O Berlin; le FOAM à Amsterdam; la Open Eye Gallery à Liverpool; le FO.KU.S à Innsbruck; le Deichtorhallen à Hambourg; le Ludwig Museum de Budapest; la Monash Gallery of Art à Melbourne; le Museum for Photography à Braunschweig; et l'Australian Centre for Photography à Sydney.

Louis Who? What you should know about Louis Agassiz Intervention, Praça Agassiz, Rio de Janeiro, Brazil, 2010. Photo by Calé. Video, 3:50 min. Courtesy the artist

Sasha Huber

né en 1975, Zurich, Suisse
vit à Helsinki, Finland
Sasha Huber (1975, Zurich, Suisse) est une artiste visuelle d’ascendance suisse haïtienne vivant présentement à Helsinki. Sa pratique créative couvre une variété de médiums, incluant la vidéo, la photographie, l’agrafage, les interventions centrées sur la performance, et la publication. Elle a réalisé l’édition du livre Rentyhorn (2010) et fut coéditrice de (T)races of Louis Agassiz : Photography, Body and Science, Yesterday and Today (2010) à l’occasion de la Biennale de São Paulo. Elle a participé à de nombreuses expositions internationales incluant la 19e Biennale de Sydney en 2014, et elle a été invitée à des résidences d’artiste au Brésil, en Suède, en Norvège, en Suisse et en Nouvelle-Zélande. Huber détient une maîtrise ès arts de l’Université d’Helsinki et réalise présentement des recherches de doctorat au Département d’art à l’École supérieure Aalto, à Helsinki.

Loop, Biloxi MS. 2010, courtesy of the Artist

Scott Conarroe

né en 1974, Edmonton, Canada
vit à Zurich, Suisse
Scott Conarroe (1974 Edmonton) est un artiste canadien qui vit à Zurich. Ses études du paysage et de l’environnement bâti évoquent les traditions picturales romantiques et situent le présent en regard de l’histoire. Scott détient un BFA (baccalauréat en beaux-arts) de l’Emily Carr Institute of Art and Design et un MFA (maîtrise en beaux-arts) du Nova Scotia College of Art and Design. Son travail est largement exposé; Scott Conarroe : By Rail a effectué une tournée nationale par le biais de l’Art Gallery of Windsor et a aussi été exposé à la Reflexiva Mostra Fotogràfica inaugurale de Vila-Real. Il a contribué au pavillon du Canada à l’Exposition universelle de Shanghai aussi bien qu’à Landmark : The Fields of Photography à la London's Somerset House, et Photographica présentera le travail de Scott sur les glaciers avec celui du pionnier de l’alpinisme Vittoria Sella à Lugano, l’an prochain. Conarroe a été artiste en résidence au Light Work (É.-U.), à la Villa Sträuli (Suisse), au FLACC (Belgique), et au ArtBellwald (CH). Il a aussi été artiste des Forces canadiennes dans l’Arctique. Conarroe a reçu des bourses du Conseil des arts du Canada et le Duke and Duchess of York Prize for Photography, et il a reçu un Guggenheim Fellowship. Ce printemps, Black Dog Publishing a lance la première monographie de Conarroe By Rail and By Sea. Scott Conarroe est représenté par la Stephen Bulger Gallery de Toronto.

Strike & Risk. 2014. inkjet prints. 160 x 121 cm. Courtesy the artist.

Shannon Ebner

né en 1971, New Jersey, États-Unis
vit à Los Angeles, États-Unis
Shannon Ebner (1971, New Jersey) vit et travaille à Los Angeles. Elle détient un BA (baccalauréat ès arts) du Bard College et un MFA (maîtrise en beaux-arts) de la Yale University School of Art. Ses récentes expositions individuelles incluent la Fondazione Memmo Arte Contemporanea, Rome (2014), le Hammer Museum (2011), et PS1 MoMA (2007). Ses expositions collectives incluent Things Words and Consequences, Musée d’art moderne de Moscou (2012); Ecstatic Alphabets/Heaps of Language, MoMA, New York (2012); ILLUMInations, 54e Biennale de Venise, Venise (2011); The Spectacular of Vernacular, Walker Art Center, Minneapolis (2011); 6e Biennale d’art contemporain de Berlin, Berlin (2010); et la Whitney Biennial, New York (2008). Les oeuvres d’Ebner font partie de nombreuses collections publiques telles que celles du : Whitney Museum of American Art, New York; Guggenheim Museum, New York; Museum of Modern Art, NYC; Hammer Museum, Los Angeles; Los Angeles County Museum of Art; Museum of Contemporary Art, Los Angeles; et Stedelijk Museum, Amsterdam. Ses expositions individuelles et projets à venir incluent l’ICA Miami (2015), un projet d’un an en collaboration avec David Reinfurt appelé A Hudson Yard pour Friends of the High Line, New York (2015) et un livre d’artiste commandé par la Carnegie Museum’s Hillman Photography Initiative. Shannon Ebner est présentement professeure agrégée à la USC’s Roski School of Fine Arts & Design (Fine Arts Practice) où elle enseigne la photographie.

Popular Circus Animals, 2011, VG Bild Kunst, Bonn, 2015. Courtesy of the artist.

Sven Johne

né en 1976, Rügen, Allemagne
Sven Johne (1976, Rügen, Allemagne) a reçu différents prix et bourses pour son travail conceptuel, incluant l’Alfried Krupp von Bohlen und Halbach Award for Contemporary German Photography. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions, incluant une exposition individuelle à la Frankfurter Kunstverein pour Camera Austria.

B.B. Nr. 2, 2006. c-print. 120 x 160 cm. Courtesy of the artist

Tatiana Lecomte

né en 1971, Bordeaux, France
Tatiana Lecomte est née à Bordeaux, en France en 1971. Sa pratique photographique en est une des plus complexes et non conventionnelles de la jeune génération d’artistes émergents de Vienne. Elle utilise principalement des images trouvées qui font allusion à des événements traumatiques historiques (guerre, destruction, gens et société comme laboratoire de pouvoir et de violence) qu'elle retravaille par processus analogique.

Elle a réalisé des expositions individuelles, notamment celles du : Jewish Museum, Vienne (2013); Tiroler Künstlerschaft, Neue Galerie, à Innsbruck (2013); Ve.Sch, Vienne (2012); Camera Austria, Graz (2011); et Galerie Stadtpark, Krems (2009). Lecomte a également participé à diverses expositions collectives, incluant : MUDAM, Luxembourg (2015); Camera Austria, Graz (2015); MUSA, Vienne (2014); Klovičevi dvori Gallery, Zagreb (2014); Salzburger Kunstverein, Salzbourg (2014); Bawag Contemporary, Vienne (2013); Museum der Moderne, Salzbourg (2013); Fotohof, Salzbourg (2013); Audain Gallery, Vancouver (2013); Lazareti, Dubrovnik (2012); Ostlicht, Vienne (2012); Lisa Ruyter Gallery, Vienne (2011); et Kumu Art Museum, Tallin (2011).

Desert Trails, 2014. pigment print on paper. 49 x 63 cm. Courtesy the artist and Galeria ProjecteSD

Xavier Ribas

né en 1960, Espagne
vit à Londres, Angleterre and Barcelone, Espagne
Xavier Ribas est photographe, conférencier principal à l’Université de Brighton et conférencier invité à la Universidad Politécnica de Valencia. Il a étudié l’anthropologie sociale à l’Université de Barcelone et la photographie documentaire à la Newport School of Art and Design. Ses expositions internationales se sont tenues : au Museu d’Art Contemporani de Barcelone; au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía; au Stedelijk Museum; au Belfast Exposed; à l'Aperture Gallery; à la George Eastman House; au Centro Andaluz de Arte Contemporáneo; à la Biennale de Lyon (2001); à l’Espai d’Art Contemporani de Castelló; au Kröller-Müller Museum; à la Lewis Glucksman Gallery; au Centro Huarte de Arte Contemporáneo; au Treignac Project; the Neue Pinakothek; et au Centro de Arte Dos de Mayo. Son travail est représenté dans des collections publiques et privées importantes incluant : le Museu d’Art Contemporani de Barcelona; le Stedelijk Museum; le Fonds Nacional d'Art Contemporain; le Museo Universidad de Navarra; le Fotocollectie Universiteit Leiden; le Centro Gallego de Arte Contemporáneo; et le Centro Andaluz de Arte Contemporáneo. Ses livres sont : Xavier Ribas (Universidad de Salamanca, 1998); Sanctuary (Gustavo Gili, 2005); Concrete Geographies [Ceuta and Melilla Border Fences] (MUA, 2012); et Nitrate (Macba, 2014). Il a reçu des prix, des commandes et des bourses, entre autres : du Arts and Humanities Research Council (2012-2015); de l’International Photography Research Network (2006); de la Commande Publique du Ministère de la Culture et de la Communication; du Centre National des Arts Plastiques (2006); et de l’Université de Toulouse II-Le Mirail (2007-2008). Ses expositions individuelles à venir en 2015 incluent The Bluecoat (Liverpool), le Museo Universidad de Navarra (Pampelune) et le Galería ProjecteSD (Barcelone). Présentement, il vit et travaille à Londres et à Barcelone.

Shipwrecks series, 2008. c-print, 1200 x 100 cm. Courtesy the artist and galerie kamel mennour, Paris

Zineb Sedira

né en 1963, France
vit à Londres, Angleterre
Zined Sedira vit à Londres et partage son travail entre Alger, Paris et Londres. Ses œuvres ont paru dans des expositions individuelles telles que : The Photographers’ Gallery (Londres, 2006); Wapping Project (Londres, 2008); New Art Exchange (Nottingham, 2009); Pori Museum (Finlande, 2009); BildMuseets (Suède, 2010); Kunsthalle Nikolaj (Copenhague, 2010); le Palais de Tokyo (Paris, 2010); [MAC] Musée d’art contemporain (Marseille, 2010); Blaffer Art Museum, University of Houston; Prefix - Institute of Contemporary Art (Toronto, 2010); Charles H. Scott Gallery à Vancouver; et Blaffer Art Museum, Houston (2013). Ses œuvres ont aussi fait partie de plusieurs expositions collectives dans des institutions telles que : la Tate Britain (Londres, 2002); le Centre Pompidou (Paris, 2004, 2009); le Mori Museum (Tokyo, 2005); le Baltic Centre for Contemporary Art (Gateshead, 2005); le Musée d’art moderne d’Alger (2007); le Brooklyn Museum (New York, 2007); le Mathaf (Qatar, 2010); le Contemporary Art Center (Thessaloniki, 2011); la Tate Britain, Londres, R.-U.; le MuCEM et la Friche de la Belle de Mai (Marseille, 2013); le Gwangju Museum of Art (Corée du Sud); le Centre Pompidou-Metz (France, 2013); le MMK Museum für Mordern Kunst (Allemagne, 2014); et le Power Plant, Contemporary Art Gallery (Toronto, 2015). L'artiste a participé à des biennales et triennales, incluant : la Biennale de Venise (2001 et 2011); la Triennale de photographie et de vidéo de l’ICP (New York, 2003); la Sharjah Biennale (2003 et 2007); et la Folkestone Triennial (2011). Zineb Sedira est aussi en nomination pour le Prix Marcel Duchamp 2015.